LIGNE SOMAIN-PERUWELZ


Cliquez sur la vignette de votre choix pour visualiser l'image et refermer-la avant d'en visualiser une autre.



La ligne, d'une quarantaine de kilomètres, desservait d'importants centres miniers de la région de Valenciennes. Son exploitation était assurée par la Compagnie des mines d'Anzin, jusqu'en 1946 où cette dernière nationalisée, fut incorporée aux Houillères du Bassin du Nord et du Pas-de-Calais (HBNPC).
Ce chemin de fer est aujourd'hui disparu. Le service voyageur s'y est arrêté en 1963. La portion de Péruwelz à la gare de Vieux-Condé a été démantelée totalement en 1975, et le trafic marchandises le 17 novembre 1986.

Les trains de voyageurs desservaient les gares de : Somain, Abscon, Escaudain, Denain, Hérin, Saint-Waast, Anzin, Bruay, Thiers, Escaupont, Fresnes, Condé, Vieux-condé et Peruwelz. Les enfants des mineurs, de la compagnie des mines d'Anzin, pour se rendre à Valenciennes, dans les établissements scolaires du secondaire, bénéficiaient de la gratuité du transport. A cette époque, aux chemins de fer, les trois classes coexistaient encore.


Compilation Galibot

Copyright * Tous droits réservés * Le Concepteur du site : JN *