COMPAGNIE DES MINES DE LENS


L’épopée minière a, durant 150 ans, profondément modifié le paysage urbain lensois.
En 1852, est fondée la Compagnie des Mines de Lens. En 1986, c’est fin de l’activité minière à Lens avec la dernière descente au puits 4/19. Entre ces 2 dates, 8 carreaux de fosses ont été implantés sur le territoire lensois.
L’exploitation charbonnière ne se limite pas à la construction de lieux d’activité industrielle, une importante infrastructure est mise en place. La Compagnie des Mines de Lens exploite son propre réseau ferré. Des cités minières sont construites autour des puits de mine avec chacune son église, son école, son dispensaire. Chaque cité vit pratiquement en autarcie vis-à-vis de la ville-centre.
L’imposante église Saint-Pierre avec ses deux clochers encadrant le bâtiment principal, dominait la cité 11 ou cité Saint-Pierre. Construite à la fin du XIXè siècle et rebâtie après Guerre en 1923, elle fut démolie le 2 novembre 1987, conséquence de son état de dégradation.
Le Centre de Formation des Houillères, route de Béthune est inauguré en 1952 par Mme Michèle AURIOL, épouse du Président de la République La Compagnie des Mines, puis les Houillères après la nationalisation en 1946, prennent ainsi en charge l’ensemble de la vie du mineur en développant une active démarche paternaliste.

Site Ville de Lens

Copyright * Tous droits réservés * Le Concepteur du site : JN *